Le forfait IVG va augmenter de 50% avant la fin d’année

Le 5 novembre dernier, le ministère de la Santé a annoncé une augmentation de 50 % des forfaits IVG payés par la Sécurité sociale aux établissements pratiquant des avortements. Cette décision sera concrétisée d’ici la fin de l’année.

L’insuffisance de la prise en charge par la Sécurité sociale pour les IVG rend son accès difficile aux femmes. C’est la raison de la manifestation nationale qui s’est tenue le 5 novembre dernier pour défendre le droit à l’avortement et l’hôpital public. Trois associations féministes, l’Ancic (Association nationale des centres d’interruption de grossesse et de contraception), la Cadac (Coordination nationale pour le droit à l’avortement et à la contraception) et le Planning familial ont lancé l’appel à la manifestation.

En mars dernier, la ministre de la Santé Roselyne Bachelot a fait la promesse d’augmenter ce forfait de 50 %. Une décision qui sera tenue selon une porte-parole du ministère à l’AFP et qui devrait être effective d’ici la fin de l’année. L’augmentation du forfait IVG représente un budget de 27 millions d’euros.

Publié dans Actualité santé, Santé publique Tagués avec : , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*